Bien naître au Nord-Ouest du Laos

Les indicateurs de santé publique dans le domaine de la grossesse, de l’accouchement et de la période néonatale sont très préoccupants au Laos.

En 2015, le taux national de mortalité maternelle était de 197/100 000 naissances vivantes alors qu’en France celui-ci était de 8/100 000 NV. Le taux de mortalité néo-natale lui, était de 29,5/1 000 naissances, bien plus élevé qu'en France avec 2/1 000 naissance.

Dans les zones éloignées du Nord Laos, ces taux étaient multipliés par 3 car les grossesses à risques sont mal dépistées et plus de 80 % des femmes y accouchent sans assistance d’un soignant.

Le cordon ombilical est coupé par la maman avec un bambou aiguisé.

Les plus jeunes accouchées ont à peine 15 ans dans les villages, 17 ans en ville.

Les autorités du pays ont élaboré un plan national de développement socio-économique 2016-2020 qui fixe un certain nombre d’objectifs dans le domaine de la santé à l’horizon 2020, en particulier de réduire de 50% la mortalité maternelle former une sage-femme dans chaque village.

Notre programme s’inscrit dans cette démarche. Il vise à former du personnel soignant, à permettre le suivi des grossesses dans les villages, à inciter les femmes à accoucher dans un milieu médicalisé, notamment à l’hôpital et dans les dispensaires et à améliorer les soins aux nouveaux nés.

Les missions des gynécologues-obstétriciens & sages- femmes

Les missions des gynécologues-obstétriciens et sages-femmes de l’association permettent :

  • L’apport de matériel médical à l’hôpital de Pakbeng, Oudomxaï et dans les dispensaires
  • La formation d’infirmières et de sages-femmes dans les dispensaires de villages du district ainsi que le développement de la pratique de l’échographie obstétricale avec des formations adaptées
  • L’information des femmes sur le suivi de la grossesse, les dangers de l’alcool et du tabac et les soins aux nouveaux nés

Ce que nous avons déjà fait de juin 2016 à juin 2018 ...

  • 12 missions de 15 jours de gynéco-obstétriciens et sages-femmes
  • 50 journées de formation de soignants locaux dans 2 hôpitaux, 6 dispensaires

 

  •  50 journées de consultations dans les villages avec pratique d’échographies obstétricales
  • Dons de matériel d’équipement médical d’une valeur de 15 000 euros aux hôpitaux et dispensaires
  • Fabrication et don de 3 000 « Kits cordon » aux soignants et aux consultantes : le kit cordon permet de couper le cordon ombilical en toute sécurité,  d’éviter les hémorragies, les infections.

Ce que nous ferons en 2019 ...

  • 8 nouvelles missions de médecins et sages-femmes
  • Formation de soignants dans des hôpitaux et dispensaires de nouveaux districts
  • Consultations prénatales avec échographies dans les villages éloignés
  • Séances d’information dans les villages 
  • Don de petit matériel d’équipement médical : doppler fœtal,  ventouses obstétricales, instruments, fils  de suture chirurgicale,  kits cordons ...

Le budget prévu pour 2019 est de 15 000 euros.

 

Le saviez-vous ?

  • Un aller/ retour en avion pour une mission au Laos coûte environ 900  euros
  • Un doppler fœtal de poche coûte environ 300 euros
  • Une journée d’interprète coûte environ 30 euros
  • Un « kit cordon » coûte 2 euros

Vous pouvez soutenir ce projet en effectuant un don en ligne.

Continuez votre lecture