Newsletter Novembre 2020

Newsletter Novembre 2020

Les Actualités

  Les réunions de la rentrée

Comme vous le savez tous, les missions vers nos 3 destinations sont en pause depuis 7 mois et les dates de reprise de nos activités demeurent incertaines.
Mais cela n’empêche pas de réfléchir et d’anticiper nos modalités de retour sur le terrain.

Au cours des réunions du Conseil d’Administration le 2 septembre et de l’Assemblée Générale le 3 octobre, les échanges furent nombreux et ont permis de valider de bilans d'activité et financier de 2019, de consolider les projets en cours et d’ébaucher de nouvelles pratiques à mettre en œuvre.

 

 Rencontre à l'Ambassade de la République Islamique  de  Mauritanie en France

Le mercredi 21 octobre, la Présidente et la Vice-Présidente ont été reçues par Monsieur l’Ambassadeur de la République Islamique de Mauritanie en France, Son Excellence le Docteur Ahmed Ould Bahya.

Originaire d’Atar, ce Professeur des universités, ancien ministre d’état, a été Directeur du cabinet du Président de la République Islamique de Mauritanie de 2013 à 2019.

Il est en poste à Paris depuis Juillet 2019.

Il a particulièrement remercié l’association pour ses actions dans la Moughataa de Chinguetti depuis plus de 20 ans et salué le travail auprès des populations nomades qui vivent dans le désert, environnement rude et difficile.


Il sera heureux de partager avec nous les festivités de l’anniversaire de l’association. 

 Remerciements au Rotary Club de l'Isle Adam - Beaumont

C’est lors de l' Assemblée Générale du 3 octobre que Monsieur Michel JOBERTON nous a remis un don du Rotary Club de l’Isle Adam -Beaumont dont il est l’actuel trésorier.

Cela fait maintenant plusieurs années que cette association fait partie de nos fidèles donateurs.

Nous les remercions chaleureusement pour cette confiance renouvelée.
 

 

Destination Laos

                                                                 Deng et Manuvan

 

 

Deng, Manuvan et leurs familles se portent bien. Ils nous attendent avec impatience.

Deng entretient régulièrement le matériel du cabinet dentaire.

L’association les a rétribués pendant les 6 mois de notre absence, par l’intermédiaire de Benoit MEUNIER,

gérant du Sanctuary Pakbeng Lodge.
 

  Don  de médicaments 

 

Le collège des pharmaciens de l’association a validé une liste de

médicaments à péremption courte à donner à l’hôpital de Pakbeng.

Deng s’est chargé de les apporter aux responsables hospitaliers.

Un suivi informatique du stock de notre pharmacie permettra de renouveler l’opération en fonction de la date de notre retour sur place.

 

 

  Les caprices de la météo 

 

La fin de l’été est propice aux pluies abondantes.

Cette année les conséquences sur le trafic routier ont été importantes et la nouvelle route reliant Luang Prabang à Pakbeng a été difficilement praticable et la route Luang Prabang-Vientiane a été coupée à plusieurs reprises.
 
Mi-septembre c’est le typhon Noul qui traversait le centre et le sud du Laos suivi le 28 octobre par la tempête Molave.

Destination Mauritanie

    Le centre de soins de Chinguetti s'adapte à la crise sanitaire 

 

Aly CAMARA, infirmier major du centre de santé nous a donné des nouvelles du dispensaire en notre absence.

Les séances de sensibilisation aux mesures barrières sont particulièrement indispensables dans cette région pour éviter une hospitalisation.

Le centre continue d’accueillir les patients petits et grands  dans le respect des mesures préventives. 

 

Destination Sénégal

Dr Standeur Nabi Kali

  La situation à Dangalma

 

Le Dr Standeur Nabi Kali, médecin -chef du district sanitaire, vient d’être promu responsable de la lutte contre le paludisme au Ministère de la santé et de l’action sociale.


Qu’il reçoive ici tous nos remerciements pour le travail réalisé avec son appui et nos vives félicitations pour cette promotion bien méritée. Nous espérons prendre contact avec son successeur dès que possible.

Le dépistage et la prévention de l’hypertension artérielle et du diabète sont en suspens dans l’attente de l’arrivée de matériel ad hoc.

Nous travaillons pour savoir comment continuer malgré tout, à distance, à faire redémarrer le dépistage des personnes vulnérables présentant des co-morbidités.
 
Nous gardons des contacts téléphoniques avec nos partenaires qui nous attendent.


La vie continue et il semble que la Covid ne fasse pas actuellement de dégâts importants dans la région.
Au 2 Novembre 2020 d’après le Ministère de la Santé, il y aurait 5 cas positifs recensés dans le district de Bambey dont dépend Dangalma, 73 à Diourbel et 611 à Touba.
 

 

 

 

    Journée Mondiale de lutte contre l'accident vasculaire cérébral

 

                           La  journée mondiale de lutte  contre l'AVC  a eu lieu le 29 Octobre.

 A l’hôpital de Fann à Dakar ce fut l’occasion de communiquer sur l’urgence à mieux prévenir les risques d’AVC

et mieux reconnaître les signes pour agir tôt.


                              « L’AVC nous concerne TOUS. Ensemble nous le vaincrons ! »
                                              Dr Ndiaga Matar Gaye, neurologue  

 

 

   Les arbres du Sahel : solitaires et généreux

 

Le nombre d’arbres peuplant l’ouest du Sahara et le Sahel, dont le Sénégal, dépasse les attentes des scientifiques… Ils y sont plus de 1,8 milliards dont la couronne dépasse 3 mètres carrés, d’après une étude menée par une équipe internationale qui a travaillé par « télédétection à haute résolution ».
(Revue Nature du 14 octobre, citée par le Monde du 15 octobre2020).


Les bénéfices de ces arbres non forestiers sont multiples, a fortiori dans des zones arides où ils jouent un rôle crucial pour la biodiversité. Préservation des écosystèmes, amélioration des sols, mais aussi ressources locales et ombre pour le bétail.


Ceux qui connaissent l’aride région du Diourbel où nous intervenons ont tous admiré ces baobabs isolés, symbole du Sénégal, que nous nous amusions à nommer avec Marie Agnès et Corinne: Mr le professeur, la matriarche, la cantatrice, le PDG, l’assistant, l’impératrice… Pas de forêt mais il y a aussi les fromagers (kapokiers), les anacardiers qui donnent les pommes puis les noix de cajou, les eucalyptus, les corossoliers, les flamboyants, les rôniers, sans parler des acacias qui plongent leurs racines à plus de 30 mètres de profondeur et produisent la gomme arabique et les manguiers qui abritent nos causeries avec bienveillance.

Acacia
Acacia
Baobab
Baobab
Manguier
Manguier
Acacia
Acacia
Baobab
Baobab
Manguier
Manguier

 De la case de santé  de Tallègne à Touba

 

L'agent de santé communautaire de la case de Tallègne, le jeune Abdoulahad, a participé à la couverture médicale du grand Magal de Touba qui s’est déroulé cette année le 6 octobre, rassemblant plus de deux millions de fidèles, tous hébergés chez l’habitant car Touba, ville de 1,5 millions d’habitants n’a pas de structure d’accueil.


Le Magal est la plus importante fête religieuse de la confrérie mouride (musulmane) du Sénégal. Il est célébré tous les ans à Touba depuis 1928.
Compte tenu du contexte sanitaire, masques, gel et protections diverses étaient distribués à l’entrée des édifices. Mais concilier ferveur et prudence n’est pas chose facile.
Le Monde avec AFP publié le 07 octobre 2020.


L’autre grande confrérie, les Tidianes, a finalement « renoncé au rassemblement 2020 dans la ville sainte de Tivaouane, et invite les fidèles à célébrer le Gamou (Maouloud) qui commémore la naissance du Prophète Muhammad, le jeudi 29 octobre dans l’intimité familiale, tout en insistant sur le respect des mesures de prévention, à la solidarité, l’entraide, et à la prière pour vaincre ce fléau » .(Seneweb)

 

  Prochaines dates à retenir

 

                    -    2 décembre 2020 :      2ème Conseil d’Administration 2020
                    -   15 mars 2021 :                 1er Conseil d’Administration 2021
                    -    28 mai 2021 :             Anniversaire de l’Association à Paris
                    -    29 mai 2021 :                 Assemblée Générale 2021

Articles suivants