Newsletter Février 2020

Newsletter Février 2020

C'est pour cette année

    

                            Le 2 Octobre : 20 ANS D’ENGAGEMENT

Ce sont des centaines de missions, des milliers de patients
Des contacts riches avec les soignants
Des membres impliqués, des personnes que l’on a aimées qui ne sont plus là mais qui nous ont montré le chemin
C’est toute une histoire, ce n’est ni le début ni la fin mais celle que l’on a eu envie d’écrire
Il reste des pages ; elles seront encore plus belles grâce à vous tous !

 

                          Le 18 Mai: ASSEMBLEE GENERALE 

Avan de souffler nos bougies, nous vous attendons nombreux pour notre réunion annuelle au 47 rue de la Roquette à Paris 11ème, de 9h à 17h.

 

 

Remerciements

Du 16 au 28 décembre 2019, Stéphanie MERCIER orthoptiste, s’est rendue à Pakbeng, dans le cadre du projet « Bien voir au Nord-Ouest du Laos ».

L’objectif : prévenir et traiter les troubles visuels des populations qui n’ont que difficilement accès aux soins.


Nous remercions la Fondation MACSF pour l’attribution d’une subvention de 4 000 euros pour ce projet à Pakbeng.

Après une mission d’évaluation effectuée par le docteur Yves CAFFIN, ophtalmologue, en mars 2019, le dossier projet a été élaboré et des financements recherchés.

 Une subvention de 5 000 euros a été allouée par la Fondation KRYS.

Le programme prévoit 3 années de mission OPH à Chinguetti associant détection et correction des troubles de la vision et interventions chirurgicales.


Nous remercions la Fondation KRYS pour cette aide importante auprès de la population de Chinguetti.

Destination Laos

Nouvelles missionnées pour de nouvelles" Journées de la femme" à Pakbeng

 Le dr. Béatrice HARLET, gynécologue et Claire MAZENS, sage-femme ont fait connaissance lors de l’assemblée générale de l’association en Mai 2019 et c’est avec enthousiasme qu’elles ont accepté de partir pour une mission spéciale « Journées de la femme » en janvier à Pakbeng.


Vol Paris-Hanoï- Luang Prabang, slow -boat Luang Prabang – Pakbeng et arrivée au Sanctuary Pakbeng Lodge au soleil couchant sur le Mékong.

Alternant journées au dispensaire et tournées dans les villages elles ont su répondre aux besoins des femmes qui sont venues les consulter. 


A Mokko, à 2h30 de route piste de Pakbeng, c’est dans le dispensaire que les examens médicaux se sont déroulés. 28 consultantes et succès assuré pour les échographies.

A Done Chaeng village au bord du Mékong rejoint après une demi-heure de speed boat et après avoir grimpé une pente raide jusqu’à l’école, le cabinet médical est aménagé et les femmes se pressent pour consulter et/ou pour regarder ; les discussions entre elles sont animées et les images d’échographie concentrent leur attention.

Pendant ce temps-là, les hommes construisent un hangar, taillent des bambous et les enfants jouent.  Un samedi presque comme les autres.

A Xaï Xana, à 30 minutes de route de Pakbeng , l’accueil du personnel du dispensaire qui a déjà bénéficié de journées de formation est chaleureux et 30 femmes viendront consulter au cours de la journée.

 

 

Mokko Laos
Mokko Laos
Dispensaire de Mokko
Dispensaire de Mokko
Consultantes à Mokko
Consultantes à Mokko
Speed boat
Speed boat
Done Chaeng Laos
Done Chaeng Laos
Consultation à Done Chaeng
Consultation à Done Chaeng
construction en bois
construction en bois
taille des bambous
taille des bambous
Xaï Xana
Xaï Xana
Mokko Laos
Mokko Laos
Dispensaire de Mokko
Dispensaire de Mokko
Consultantes à Mokko
Consultantes à Mokko
Speed boat
Speed boat
Done Chaeng Laos
Done Chaeng Laos
Consultation à Done Chaeng
Consultation à Done Chaeng
construction en bois
construction en bois
taille des bambous
taille des bambous
Xaï Xana
Xaï Xana

Réunion à l'hôpital  de Pakbeng

Directeurs du district sanitaire  et de l'hôpital de Pakbeng ont reçu le groupe de missionnés pour un entretien permettant de faire le bilan de l'année écoulée et de discuter du programme 2020.

Une malle de petit matériel médical et médicaments a été remise  puis une  visite de la  nouvelle maternité où 180 accouchements ont été réalisés en 2019 a été organisée.

Des locaux neufs mais  peu d’activité ce matin -là et pas d’échographie possible car la responsable, en congé prénatal  est absente pour quelques temps!

 

Destination Mauritanie

            Soins et Prévention dentaire à Chinguetti

Le docteur Zoitza PERIFAN, chirurgien-dentiste, a effectué 2 semaines de mission à Chinguetti au début de cette année. Ce sont 120 patients qui ont pu être traités :

        47 femmes, 41 enfants et 32 hommes.


Les soins ont pu être effectués grâce au prêt d’un kart mobile d’une autre association puisque notre fauteuil dentaire est en panne.

Ali CAMARA, l’infirmier major a aidé Zoitza pour effectuer tous ces actes.
Des actions de prévention et d’hygiène bucco dentaire ont été réalisées dans plusieurs classes de Chinguetti.

 

Les cantines de médicaments et de matériel médical envoyées en décembre sont arrivées à Chinguetti. Leur contenu sera réservé aux populations les plus démunies de Chinguetti et des campements.

 

 

Destination Sénégal

 Le témoignage d'Odile.

Cette mission de janvier 2020, au Sénégal, était sujet à de nombreux questionnements dans nos têtes avant le départ… même si les informations de Françoise étaient détaillées et le  "briefing » avec Claudine absolument indispensable.

En effet, nous étions trois missionnés, certes motivés mais trois qui n’étaient jamais partis à Dangalma.
La mission a tout de suite bien commencé grâce au chef de mission, coordinateur hors pair en la personne de Didier qui s’est appliqué à planifier de nombreux contacts avec son petit téléphone du siècle dernier, mais grâce aussi à l’harmonie qui s’est instaurée rapidement entre nous trois.
Un des objectifs de la mission était « le compagnonnage » et celui-ci n’a pas été un vain mot.
Autant Catherine avec les sages-femmes, autant moi-même avec les infirmiers (ères), il a été « à double-courant » permettant ainsi de concilier l’apport d’une expertise dans le domaine du diabète et de l’hypertension et en retour « nos confrères locaux » apportant la chaleur de leur accueil, leur confiance, leur gratitude, juste parce que nous étions à leur côté. En résumé, une fraternité loin de l’individualisme habituel dans nos sociétés.
Nous, champions de l’asepsie et de la ponctualité, avons eu à réviser nos codes.
Si les aiguilles pouvaient servir à plusieurs reprises, si les compresses infectées rejoignaient la poubelle à ciel ouvert déjà bien pleine, si les conteneurs d’objets piquants/tranchants s’amoncelaient sans précaution particulière, les soignants oeuvraient avec leur peu de moyens et il ne semblait pas y avoir spécialement de suites indésirables.

Et que dire des heures fixées de rendez-vous ?
Lors d’une rencontre importante décidée à 9 heures, les participants sont arrivés au fur et à mesure, puis vers 11 heures il a fallu choisir « l’arbre à palabres », immense arbre faisant de l’ombre en l’absence d’un local assez grand …. Cela fut assez facile. Puis quelqu’un a dit « Mais il n’y a pas assez de chaises !! » …
Pas grave, on va en louer » dit un autre. En quelques minutes le tout fut rassemblé : l’arbre à palabres, la trentaine de chaises et tous les participants finalement arrivés…Cela se passe ainsi et tout se fait. Il n’empêche : à la fin de la rencontre, un comité était formé, les rôles étaient attribués et chacun avait montré sa ferme intention de contribuer par sa participation et sa détermination à l’amélioration de la santé de la population.
Pendant ces deux semaines, le maitre des horloges a battu à un autre rythme et notre véhicule a roulé sans plaques d’immatriculation ! Pour nous trois, une belle occasion de tester notre adaptabilité et de remettre en question notre zone de confort.
                               Odile Batistella, cadre infirmière

 

Hygiène des mains
Hygiène des mains
compagnonnage soins
compagnonnage soins
radio communautaire
radio communautaire
Hygiène des mains
Hygiène des mains
compagnonnage soins
compagnonnage soins
radio communautaire
radio communautaire

Programme des 2 prochains mois

Février 2020: 

 Pakbeng: nouvelle mission spéciale "Diabète" avec un médecin généraliste et un OPH

                 1ère mission de  "Pédiatres du Monde" à l'hôpital de Pakbeng

Mars 2020:

Dangalma: nouvelle équipe de 3 missionnés; Un médecin généraliste,une sage-femme,une infirmière

Pakbeng: le tutorat des étudiants en médecine se poursuit avec des stages

 "médecine humanitaire" validants.

Paris: Conseul d'administration  le 25 mars

Articles suivants