Newsletter de Novembre 2019

Newsletter de Novembre 2019

Actualités du moment

                      On compte sur vous: Bien sûr !

Grâce à vous et à vos dons  nos missions permettent de soigner les populations  les plus démunies et de soutenir les soignants locaux.

          Merci de nous aider à poursuivre nos actions à

                 Chinguetti , Pakbeng et Dangalma

 

         Un click suffit  pour faire un don sur le site

                         Remerciements 

Nous remercions chaleureusement le Rotary Club de l' Ile  de Ré et sa présidente Madame Françoise MORVAN pour leur soutien important à la mission dentaire de Pakbeng.

   Soins et prévention pourront ainsi se poursuivre dans les villages du Nord Laos

                               Zoom sur le Calendrier

                20 Avril -1er Mai  2020 à Pakbeng:

           Appel à tuteur  pour recevoir  2 étudiants

            Samedi 16 Mai 2020 de 9h à 18h:

                Assemblée Générale à Paris 

           Vendredi 2 Octobre en soirée à Paris 

                 Les  20 ans de l'Association

                Année 2021  à Pakbeng

         Les inscriptions sont ouvertes

 Le planning  est en ligne dans l'espace missionnés

        

Destination LAOS

Tremblement de terre

Jeudi 21 Novembre  à  4:03 am un séisme de magnitude 6,1 sur l'échelle de Richter  s'est produit dans la province de Xaignabouli, située au sud - ouest de  la province d' Oudomxaï et bordée par  la rive droite du Mékong.

Les secousses ont été ressenties  à Pakbeng où les docteurs Jean Michel PIEDS et Philippe BALLEY étaient en mission.

" Une impression désagréable, des meubles qui oscillent mais heureusement aucun dégât, aucun blessé" nous ont-ils confié par mail. 

L'épicentre  était proche de la ville de Hongsa où se situe une mine de lignite et la centrale électrique "Hongsa Power Plant" et où se tient chaque année un festival des éléphants.

13 maisons  et 4 temples y ont été endommagés 

Les secousses ont été ressenties, entre autres,  dans la nord de la Thaïlande, à Bangkok, à Hanoï. 

Une visite officielle au dispensaire de Pakbeng

C'est le 13 Novembre que les docteurs Philippe BALLEY et Jean Michel PIEDS ont eu l'honneur d'accueillir au dispensaire le gouverneur  général de la province d' Oudomxaï accompagné de notre partenaire  Bounpone Phasouk, connu  de tous nos membres sous le nom de Khao.

Visite des locaux, explications sur les actions menées par l'association depuis son  implantation à Pakbeng en  2007, présentation des projets prioritaires "Bien Naître au NO du Laos"  et " Bien Voir au NO du Laos"  ont vivement  intéressé le gouverneur et les personnalités  qui l'accompagnaient.

Après avoir remercié nos missionnés pour leur accueil et félicité l'association pour les actions dévéloppées au service de la santé des populations de la région, les officiels ont repris le route  dans un cortège de motards, sous l'objectif des caméras.

Un coup de projecteur  opportun sur notre association dans cette période de renouvellement de notre Memorandum Of Understanding. 

Une mission de formation " Bien Naître au NO du Laos" agitée

Animer quatre  journées de formation à l'hôpital de Nga  et effectuer une tournée dans les dispensaires  du district de Pakbeng ressemble, par certains côtés,  à une expédition.

Paris - Hanoï - Luang Prabang - Oudomxaï - Nga, le docteur Benoît MENNESSON et Carole DUBRAY, sage -femme  ont mis 3 jours pour rejoindre l'hôpital de Nga.

Les deux premiers jours de formation étaient destinés aux soignants venus des 8 dispensaires que compte le district de Nga.

 Au programme : Grossesses à risques, HTA et complications, hémorragies, accouchements dystociques, accueil  du nouveau -né .

En fin de session, traditionnelle remise de diplômes ainsi que de  sacs de petit matériel médical. 

Les deux jours suivants étaient consacrés à l'échographie et s'adressaient à des médecins de l'hôpital de Nga.

Le retour à Oudomxaï , distant de 60 km de Nga, a pris  2h30 tant la route est défoncée. Puis le médecin interprète a du être conduit rapidement  à l'aéroport afin de reprendre le dernier vol pour Vientiane, escale avant de rejoindre Paksé. 

 Rallier Pakbeng où se déroule la deuxième semaine de mission n'a pas été chose facile.  4h30 pour faire les 140 km  car leur bus a dû porter secours aux voyageurs d'un autre bus tombé en panne. Et il a fallu charger voyageurs et bagages et se serrer pour ne laisser personne sur le bord de la route.  Et tout cela  dans la bonne humeur!

On pouvait souhaiter que les routes pour rejoindre les dispensaires éloignés  du district de Pakbeng ne seraient pas en trop mauvais état et préserveraient   missionnés, interprète, infirmière et  matériel dont  notre précieux échographe portable .

Malheureusement le sort en décida autrement:

vibrations et trépidations  du camion eurent raison du téléphone portable de Carole qui tomba sur la route et disparut  en emportant   photos, mails....

Le trajet en speed boat pour rejoindre le dispensaire de Kokkha, en amont de Pakbeng, fut plus calme permettant d'admirer les superbes paysages bordant le Mékong.

 

 

 

 

Destination Mauritanie

Festival des villes anciennes

Ce festival , 9 ème édition  et  3ème à Chinguetti  a mobilisé toute la population de la ville pendant les préparatifs.

La fête s'est déroulée durant  la  semaine du 10 au 17 novembre.

L'arrivée du Président de la Mauritanie a été très attendue, les peintures rafraichies et les papiers qui jonchaient les rues ont disparu.

" Outre l'artisanat de plusieurs pays voisins, exposé sous de tentes, la journée a vu une course de dromadaires et le soir un  concert auquel assistaient tous les diplomates. 

D'ailleurs des concerts se succèdent encore tous les soirs de la semaine. Bref une ambiance festive qui a redonné vie à Chinguetti".

Drs Anne ERHART et Patrice JEANNOT à Chinguetti du 2 au 16 novembre

Mission dentaire à Chinguetti

Après un transfert Atar-Chinguetti, les missionnés ont rejoint la maison des médecins où ils sont hébergés.

La présentation au médecin chef, à l'infirmier major du centre de soins ainsi qu'à tout le perdonnel a permis une installation dans de bonnes conditions même si, malheureusement, le fauteuil dentaire n' était pas dans un état de marche optimum.

Une journée de consultation en brousse, après une route chaotique, parmi les nomades, a été une belle edpérience, malgré des moyens techniques encore plus limités.

"Visites et consultations des enfants des écoles des oasis ont permis la transmission de messages sur l' hygiène dentaire".

Dr Marie Josée LAUR, en mission à Chinguetti du 16 au 23 novembre

Destination Sénégal

Les temps forts de la 3ème mission 2019 à Dangalma 26 octobre - 10 novembre

Dès son arrivée  l'équipe de missionnés composée de Charlotte CABARROU, infirmière, Stéphanie HARDY, sage-femme et du Dr Françoise GUIOCHON, MG et  cheffe de projet, a participé à la réunion mensuelle des Agents de Santé Communautairequi se tenait, cette fois, à Séssène, près de Bambey Sérère.

Diabète et hypertension artérielle étaient à l'ordre du jour.

Les discussions se sont engagées sur la base des questions de la revue Prescrire et sous forme de Quizz.

Une séance interactive, informative qui a été très appréciée des participants.

La " Marche-Bien-Être"pour les femmes et les enfants  s'est déroulée à Gate car "marcher sur la lune c'est compliqué  mais pas dans son quartier " et "la santé c'est maintenant".

Nous étions 120 munis du  badge de l'association. Tous et toutes avons marché, chanté, dansé, couru avec les enfants et bien plaisanté jusqu'à la tombée du jour sur la brousse en pleine récoltes.

Au retour  ramassage de tous les plastiques éparpillés sur le chemin parcouru, les enfants jouant bien le jeu.

La journée d'évaluation à mi-parcours du programme de dépistage du diabète a réuni soignants, sensibilisateurs communautaires et représentants de la population autour de l'équipe-cadre du projet.

En 10 mois  près de 2 000 personnes ont participé au dépistage du diabète et de l'hypertension dans les postes et cases de santé.

C'est un constat encourageant.

Les premières données recueillies  sont en cours d'exploitation.

Points forts et points à améliorer ont été analysés:

d'une part les sensibilisateurs ont demandé une formation complémentaire afin de mieux diffuser les messages à la population, d'autre part il faut encore progresser dans le recueil des données.

Quand le handicap devient inclusif et permet de retrouver un rôle social ! 

C'est sous une chaleur de plomb que nous sommes  allées au domicile de Modou DIOUF, venu témoigner, en avril dernier, de la gravité du diabète car amputé d'une jambe.

Il est entouré de sa femme et de ses nombreux petits-enfants. Tous écossent le niébé ( haricots) juste récolté.

Il est si ému de cette visite "qu'il n'a pas de mots pour le dire".

Il dit qu'il ne peut plus rien faire mais que témoigner,  ça il le peut.

Il veut s'engager contre le diabète.

Il est d'accord pour présider une future cellule de patients diabétiques dans la commune.

Articles suivants